jan 20

Cartes mentales dans l’enseignement

Catégorie : brainstormingChloé @ 9 h 00 min

Les cartes mentales peuvent former un outil vraiment sympa pour la formation.

Côté élève : l’élaboration des cartes mentales demande à l’élève qu’il comprenne les rapports entre les divers concepts, qu’il retraite la nouvelle et qu’il l’organise. Le temps passé à la conception du plan au net, avec couleurs et dessins autorise une intégration et une mémoire kinesthésique, autant que visuelle, linguistique et lexicale.

Côté enseignant : les cartes mentales vont lui autoriser d’élaborer ses séances d’apprentissage en anticipant les divers obstacles ou en envisageant l’ensemble des prolongements possibles ou même toutes les qualités en jeu sur l’idée de la pensée rayonnante.

Les cartes mentales constitueront de plus un guide mémorisable ou consultable à l’occasion du déroulement de la séance. Néanmoins la réalisation de plans par l’enseignant lui autorisera aussi de montrer un thème à ses étudiants de manière parlante et mémorisable.

L’usage des cartes mentales dans les écoles en Finlande.

La France est classée au 13e rang de l’évaluation scolaire 2004 de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques). Au 19e rang pour l’analyse sur les sciences du 2007. A la première place, on débusque la Finlande. Une des spécificités de cette nation est l’utilisation des «cartes mentales» dans la formation.

Et pour rester dans l’enseignement, voici une méthode de calcul alternative.

 


 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Cartes mentales dans l'enseignement, 3.0 out of 10 based on 1 rating
Si vous avez aimé cet article, partager-le sur :


Lire les articles précédents :
Cartes mentales : l’essentiel en moins de 4 minutes

  Dans un article précédent Les cartes mentales : avantages et utilisations, vous aviez pu lire ce que sont les cartes...

Fermer